Le Journal du Maquis - Septembre 1944

RAPPORT D’ACTIVITE F.T.P.

Compagnie Michel
Le 21 août
Cette Compagnie, cantonnant dans les environs de Mailly-la-Ville, apprend qu'un convoi allemand hippomobile venant de Châtel-Censoir se dirige sur Mailly.
Un détachement de cette Compagnie, accompagné du groupe local Roland Guibert, se poste en embuscade sur la route. La Compagnie ouvre le feu alors que l'ennemi ne se trouve plus qu'à 50 mètres ; grand affolement chez l'ennemi qui se disperse, abandonnant armes et matériel et laissant 6 tués sur place.
Le lendemain, 15 prisonniers sont faits dans les environs de Mailly et quelques jours après 26 autres sont pris par le détachement local de Vermenton.

Compagnie Paul Bert
Le 17 août
Le premier détachement qui opérait le décrochage du maquis de Pont-sur-Yonne pour la forêt d'Othe est attaqué en cours de route par un camion allemand. Au cours du combat le camion est mis hors d'usage, 5 tués et blessés sont faits chez les ennemis sans perte de notre côté.
Le même jour, un groupe du 2ème détachement est attaqué au cours d'une opération de réquisition à Champigny-sur-Yonne. Une automitrailleuse a été mise hors d'usage au cours du combat ; il y eut 2 morts et 2 blessés du côté ennemi, 2 blessés F.T.P.
Le 18 août
Deux détachements quittant le maquis de Pont-sur-Yonne sont attaqués à la Haie Pélerine. Résultat : une autochenille incendiée, un mort et 12 blessés chez l'ennemi. Aucune perte de notre côté.
Sur la même route, nouvelle attaque à Etigny-Véron. Résultat : 4 voitures hors d'usage, 8 tués et 10 blessés ennemis.
Nouvelle attaque à Pamy, le convoi livre combat ; une automitrailleuse, 6 tués et 12 blessés sont mis hors de combat. 12 F.T.P. sont blessés.
Le 25 août
Les 2ème et 3ème détachements de la Compagnie effectuant une opération de nettoyage à la ferme de Trémilly s'emparent d'un important butin. De plus, ils tuent un allemand, en blessent un autre et font 3 prisonniers. Pas de perte F.T.P.

Compagnie Rouget de L’Isle
Le 10 août
Attaque d'un convoi de voitures allemandes sur la route de Sens à Troyes, au bois de Vandem : 31 allemands dont 2 officiers sont tués, plusieurs voitures allemandes sont détruites. Nous déplorons la perte d'un de nos camarades, 20 F.T.P sont blessés.
Le 14 août
Exécution de 3 agents de la Gestapo.
Le 17 août
Attaque d'un convoi allemand entre Arces et Cerisiers. Pertes ennemies : 10 tués, 5 voitures hors d'usage. Pas de pertes F.T.P.

Compagnie Sambre et Meuse
Le 21 août
Prise de la kommandantur, de la feldgendarmerie, du cantonnement de l'Ecole supérieure de garçons : plusieurs allemands de tués, près de 400 prisonniers.
Le 8 août
Sabotage de la ligne téléphonique souterraine par le détachement Gambetta.
Le 17 août
Coupure de la route n° 5 par explosif. Détachement Gambetta.

Compagnie Paul Bert
Le 25 août
La compagnie Paul Bert, soutenue par un bataillon américain, a fait dans la région de Pont-sur-Yonne et Joigny 440 prisonniers dont un colonel. P our sa belle conduite, le colonel américain a fait citer à l'ordre des armées américaines la compagnie Paul Bert.